lundi 9 février 2015

Melencolia 500

"Car, en vérité, l'art y est, dans la nature, et celui qui d'un trait peut l'en faire sortir, il le tient."

 Albrecht Dürer

Est-ce le temps qui passe trop vite? Est-ce cette montagne d'interrogations sur l'avenir du monde qui me semble infranchissable? Est-ce un intense besoin de méditation qui se fait sentir à l'automne de ma vie? Je ne sais, en vérité.
Cependant, revisiter la gravure de Dürer, 500 ans après, m'est apparu comme une évidence. Avec la subtile impression que se posent les même thèmes, sujets de mélancolie mais aussi d'espoir.
Je ne sors pas indemne de cette grande toile (100x100) tant par l'énergie investie que par les bouleversements intérieurs qu'elle a suscitée. Ce fut un merveilleux voyage au coeur de la Renaissance, peut être aussi de la mienne.

"Ce qu'est la beauté, je l'ignore" disait Albrecht Dürer. Puisse cette allégorie de la mélancolie, de l'éphémère m' aider à trouver celle des Hommes, oserais-je ajouter.

"Melencolia 500"
Acrylique sur toile
(100 X 100)


2 commentaires:

Elisabeth Lopvet a dit…

Cette mélancolie flamboyante me ravit...

Emecka Mk a dit…

Merci beaucoup Elisabeth. Très touché!